Ils parlent de Bertrand Beruard....

 

Bassiste Magazine Novembre 2016 :

Bassiste Magazine Janvier 2017 :

TV, radio :

 

France 2 : « Vivement Dimanche » (Nemanja Radulovic, 17-05-2015)

France Musique : « Un dimanche Idéal » (Matteo Pastorino Quartet, 30-11-2014)

France Inter : « On va tous y passer » (Jean-Elliott Senior, 01-03-2013)

France Musique : « Jazz sur le vif »(Cedric Hanriot + Terri Lyne Carrington, 04-06-2010)

Canal Plus : « les Matinales »  (FrogNstein, mai 2005)

France 3 : Dexter Goldberg Trio talent « Fresh Sound » du festival Jazz à l'Etage (février 2015)

 

 

 

Presse Ecrite :

 

« Béruard est incontestablement la découverte de V . Il s’impose par la simplicité et la rondeur de son jeu, qui illuminent l’intro de « Cobra » et cherche un gisement d’émotion dans les infra-basses afin de nourrir un propos par ailleurs très collectif. »

Franpi Barriaux, CITIZEN JAZZ 27 avril 2015 (Matteo Pastorino Quartet "V")

http://www.citizenjazz.com/Matteo-Pastorino-Quartet.html

 

 

« Des passages très vifs, rythmiques, plutôt dans les graves, alternent rapidement avec des mélodies très aériennes. Les échanges sont nombreux avec Beruard, remarquable. »

Jean-François Picaut, CITIZEN JAZZ 20 avril 2015

(Dexter Goldberg Trio, Festival Jazz à l'Etage, Rennes)

http://www.citizenjazz.com/Dexter-Goldberg.html

 

 

« Il faut dire absolument quelques mots des partenaires de Dexter Goldberg. Bertrand Beruard apporte de l’intensité dans toutes ses interventions. » Jean-François Mondot, JAZZ MAGAZINE 20 mars 2015 (Dexter Goldberg Trio)

http://www.jazzmagazine.com/index.php/le-jazz-live/1-le-jazz-live/1039-dexter-goldberg-premiere

 

 

« Bertrand Béruard n’est pas seulement le poumon du trio mais aussi le cœur chantant, la pulsion harmonique. Trois musiciens attachants pour un moment qui ne l’était pas moins » Denis Desassis, CITIZEN JAZZ 18-10-2013 (Cédric Hanriot GroOovematic, NJP 2013) 

http://www.jazzmagazine.com/index.php/le-jazz-live/1-le-jazz-live/1039-dexter-goldberg-premiere

 

 

..."Multidirectionnelle, la recherche musicale du groupe puise autant chez Wise que dans des sonorités plus pop. porté par des riffs de cuivres musclés et des slaps de basse explosifs, on se croirait à maintes reprises, déambuler sur les rebords de la stratosphère du groove."

Vincent Fertey, 4 Etoiles MUSIQUALITE.NET 2007 (frogNstein - chronique album "Electrify my Soul")

 

Presse Indonésienne - Cedric Hanriot GroOovematic en 2011.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bertrand Beruard